[Hommage]: Naaba Saga

Tenkodogo chef lieu du Centre-Est et province du Boulgou. Situé à 185km de Ouagadougou.

Tenkodogo en mooré veut dire « la vieille terre ». Elle est, selon la légende, à l’origine du royaume Moossi.

Le royaume de Tenkodogo a été conquis par le père des Moosés nommé Ouedraogo. Et le Roi de Tenkodogo est considéré comme le Roi père des autres royaumes Moaga.

Intronisé en 2001 chef de Tenkodogo, il était le 28e empereur de la localité. Selon la tradition, Tenkodogo est le berceau du royaume moaga au Burkina Faso. Le roi de cette ville est le premier des mossi. Même mieux, il est considéré comme le père des autres chefs traditionnels mossi. C’est pour cette raison qu’il n’ôte pas son bonnet de chef devant le Mogho Naba, l’empereur des mossi. Son intronisation est assurée par le Daporé Naba de Tenkodogo, chef de la famille Balima, qui assure les fonctions de premier ministre dans la cour royale.

Un règne trouble

Héritier du trône, le défunt roi a été intronisé le 5 octobre 2001 et avait pris le nom de guerre Naba Saaga. Bien que tout le monde ne le portait pas dans son cœur, il cristallisait tout de même les espoirs d’une unification des filles et fils de Tenkodogo qui étaient alors déchirés par la crise née des guerres de succession à Loanga, village situé à une dizaine de kilomètres de Tenkodogo et d’où sont originaires les Kéré. Cette crise sera exacerbée en 2000 par l’affaire Mamadou Kéré, commerçant de son état, qui a trouvé la mort dans la cour royale. Tenkodogo a échappé de peu à la guerre civile.

Après son intronisation, Naba Saaga a vite fait de faire face à l’opposition de la famille Kéré. Cette opposition connaitra son paroxysme en 2013 lorsqu’une cérémonie d’intronisation de chefs à Samandin, le fief des Kéré, tourne à l’affrontement. Trois blessés légers avaient été enregistrés et 17 personnes avaient été arrêtées. Ceux qui portent le titre de « Sa Majesté » (ils sont seulement cinq à le porter : Mogho-Naba, Dima de Boussouma, le roi de Ouahigouya, celui de Fada et le roi de Tenkodogo) interviennent et aidés par l’autorité politique, le calme revient. Mais il sera précaire car jusqu’à une date récente, les deux familles Sorgho (celle du chef) et Kéré n’avaient toujours pas fumé le calumet de la paix.

Un intellectuel et un homme politique

Celui que Tenkodogo pleure est un Pharmacien de formation. Il était le propriétaire de la Pharmacie Wend La Lafi située au quartier Pissy de Ouagadougou. Il avait également été élu député sous la bannière du Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP) lors de la législature 1997-2002. Mais après la mort de son père, feu Naba Tigré en septembre 2001, il a dû quitter l’Assemblée la même année pour devenir Roi de Tenkodogo. Il a contribué comme il a pu aux côtés de ses pairs au rayonnement de la chefferie moaga au Burkina Faso.

C’est un grand chef, un intellectuel et un homme politique qui s’en est allé le 29 Janvier 2016 à l’âge de 55ans. Quoi que selon les rites, il devra être inhumé dans l’intimité familiale et tard dans la nuit.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscris-toi à notre Newsletter!

Nous te tiendrons informés de nos activités par email!

Un petit mail bien sympathique reprenant l'essentiel de nos activités.

Promis pas de spams! Tu recevras un mail environ tous les deux mois!

Nous aussi on n'aime pas se faire bourrer nos boites mails, donc on le fait avec modération!

PROMIS!!!

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Miirya will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.