[Hommage]: Sami Rama

De son vrai nom, Ramatou Goumbane. Sami Rama est née à Abidjan dans le quartier d’Adjamé, le 6 février 1971. Sami est l’une des artistes qui a donné le meilleur d’elle pour valoriser la musique traditionnelle burkinabé aux yeux du monde entier.Elle est de l’ethnie Bissa (de l’Est du Burkina), mais parle deux autres langues du pays : le Mooré et le Dioula, ce qui lui permet, en plus du Français, d’étaler toute une diversité de styles, mélodies et rytmes à travers ses oeuvres musicales. Elle a toujours rêvé de rejoindre « Les petits chanteurs aux poings levés » et a réalisé ce rêve en 1985. Elle y rencontre Abdoulaye Cissé qui deviendra son manager et directeur artistique. Elle intègre ensuite les Colombes de la Révolution burkinabè. Grâce à Bazar Music, en 1989, elle commence une carrière solo avec son tout premier album de six titres intitulé Dounia (le monde). Cet album fut un succès au national.

1990 : elle représente le Burkina Faso au Festival de Corée (PIONG YANG) .

Deux ans plus tard, elle sort un autre album, un hommage à sa mère, dénommé N’na (maman): nouveau succès.

1994-1996 : théâtre avec la Troupe du Théâtre Radiophonique

1996 : Lauréate Prix SNC Bobo 96 (catégorie vedette)

1997 : Lauréate à la sélection nationale pour la Francophonie à Madagascar 97. Elle y représenta le Burkina Faso.

2000 : Lauréate du grand concours organisé à l’occasion du 30ème anniversaire de l’Agence Interministèrielle pour la Francophonie.

En 2001, elle signe Afriqui Bii (Afrique où es-tu ?), une œuvre qui relate les difficultés du continent africain. Cet album de 8 titres accroit encore sa notoriété. Son élan artistique sera brisé par un problème aux cordes vocales.

Elle refuse d’abandonner ses fans sur un coup dur et se fait soigner en France. Pendant ces moments difficiles et convaincue de vaincre la maladie, elle compose et sort « Y croire », un hymne à la positivité et au combat dans la vie.

2002 : kundé d’or, meilleure chanteuse féminine du BURKINA FASO

Elle pense enfin réaliser son rêve, conquérir le marché international, mais son problème aux cordes vocales en décide autrement.

2004 : le retour de Sami Rama après quelques séjours en France où elle se fait soigner par le grand spécialiste des cordes vocales, le docteur Abitbol. S’ensuivent des spectacles au Burkina Faso, dans la sous-région et en Europe.

SAMI RAMA est Auteur Compositeur, Interprète et Guitariste Burkinabée .

La Gazelle du Boulgou s’est mariée le 04 Janvier 2014 avec Tarik Goltzsch, un consultant de nationalité allemande et le vendredi 21 novembre 2014, à Ouagadougou elle perd sa mère.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscris-toi à notre Newsletter!

Nous te tiendrons informés de nos activités par email!

Un petit mail bien sympathique reprenant l'essentiel de nos activités.

Promis pas de spams! Tu recevras un mail environ tous les deux mois!

Nous aussi on n'aime pas se faire bourrer nos boites mails, donc on le fait avec modération!

PROMIS!!!

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Miirya will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.