[Édito-Avril: Gastronomie, Danses et Musique] par Hugue Flavien Naré

Avril: Gastronomie, Danses et musique

Édito de Hugue Flavien Naré

Comme toutes choses il faut planter le décor par la description de chaque secteur. La complexité réside dans le fait que les secteurs du mois se recoupent dans l’ art contemporain. Cet art qui est méconnu par les acteurs et les profanes. En sus de ça il n’y a pas de réelle école au Burkina Faso.
Qu’entendre par gastronomie? Est-ce que le Burkina Faso peut s’ériger comme un pays de gastronomie? Pour ce fait, je sais pertinemment que le secteur n’attend qu’être exploré. Est-ce que gastronomie et pâtisserie sont imbriqués ou il y a une scission? Car je sais que la pâtisserie Burkinabè est reconnue à l’extérieure.

En ce qui concerne, la danse:
Ça serait plus de la danse contemporaine. C’est un secteur rare à ma connaissance, mais il y a de la matière. Le problème? Les acteurs se sont déportés en occident. J’espère qu’il y en a toujours. Ici il faut montrer que la danse est un métier, et qu’il y a des écoles pour cela. Même si ici il n’y a pas d’école formelle, nous sommes plus dans l’informel. Nos danseurs ont plus appris, par la créativité, sur le tas. Qu’est-ce qui peut-être considéré comme danse? Quelles sont les typologies possibles ? Quelle forme est plus représentée au pays ici?

Par rapport à la musique:
Ce secteur n’existe pas en mon sens. Car sa structuration est complexe et compliquée. Nous avions des musiciens. Mais est-ce qu’on peut parler du secteur de la musique ici? Y a t-il une école de musique ? Y a t-il une industrie de musique ? Vu la mentalité de nos artistes c’est compliqué. Par ailleurs, l’avantage de ce secteur c’est que c’est le mois du *kunde*. C’est le vers du poids de terre qui le tue ( *Soum biiginy kounda*). Je dis cela car tous les médias vont se focaliser sur le kunde. Peut-être prendre un aspect de la musique et donner les différents éléments ça le fait. Tu peux faire une analyse des musiciens d’antan et ceux d’aujourd’hui. La motivation, le choix de ce métier.

#Burkina #CULTIVONSNOTREJARDIN #Miirya #GastronomieBurkinabe #DansesBurkinabe #MusiqueBurkinabe #Culture

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscris-toi à notre Newsletter!

Nous te tiendrons informés de nos activités par email!

Un petit mail bien sympathique reprenant l'essentiel de nos activités.

Promis pas de spams! Tu recevras un mail environ tous les deux mois!

Nous aussi on n'aime pas se faire bourrer nos boites mails, donc on le fait avec modération!

PROMIS!!!

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Miirya will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.